En exclusivité pour les lecteurs du blog d’Events by Night, votre site de DJ à Marseille, voici le conseil ultime pour bien se comporter en soirée !

Non non, nous n’allons pas parler de la quantité d’alcool maximum à ingurgiter, on laisse ces conseils barbants à d’autres 🙂 Nous, on va vous aiguiller sur comment se comporter avec le DJ en soirée, tous les petits trucs qui font que le DJ va vous adorer ou vous détester.

Pour commencer, on va vous dire quelque chose qui peut vous paraître évident là tout de suite, mais ça ne semble pas évident pour tout le monde en soirée : Pendant la soirée, si vous entendez de la musique, c’est que le DJ est en train de faire son boulot ! Eh oui, ça peut sembler dingue, mais il bosse et il y aurait même une rumeur comme quoi il serait payé pour ça. Donc de la même manière que le DJ ne vient pas vous rendre fou sur votre lieu de travail, évitez d’aller lui raconter votre vie ou tout simplement de le déranger pour rien, c’est rarement agréable (sauf si t’es une superbe fille, mais il risque d’y avoir un gros blanc à la fin du morceau).

Quand le DJ a le casque sur les oreilles, c’est qu’il est en train de préparer son mix (ou alors qu’il a super froid, mais c’est déjà beaucoup plus rare). Donc évitez d’aller lui parler à ce moment là, ou si vous êtes déjà devant sa cabine, soyez patient, en général quelques dizaines de secondes suffisent et ensuite il pourra vous écouter.

Et en cadeau, le top 10 des choses à ne pas dire à un DJ, mais alors surtout pas :

  1. « Mets ça » ou « Mets ce morceau » => A moins que tu sois le mec qui paie le DJ, et encore, même dans ce cas faire preuve de politesse n’est pas un luxe, t’as aucune chance pour que le DJ joue ton morceau. Au mieux il te sourie, au pire il te calcule même pas, mais quelque part, tu l’as cherché..
  2. « T’as pas un son qui bouge ? » => Alors là.. Sauf si le DJ a mis une sonate au piano, n’importe quel morceau de musique fait bouger. En 2013 y’a encore des gens qui demandent des slows en soirée, incroyable non ? Plus sérieusement, un son qui ne bouge pas, ça existe ? Je veux bien avoir la liste.
  3. « Tu peux mettre une musique bien ? Qui fait danser ? » => C’est pas parce que t’aimes pas le morceau qui passe que personne d’autre ne l’aime hein ! Il en faut pour tous les goûts non ? Et à partir du moment ou tu vois des gens danser, c’est que le morceau fait danser, c’est aussi simple que ça.
  4. « Tu peux mettre la chanson qui fait LalaLaLalalaLaLaLaalalalalala.. » => Il faut déjà partir du principe que sur 10 de tes amis, il n’y en a peut-être aucun qui reconnaîtrait le morceau si tu lui chantais dans une pièce sans bruit. Là dis toi que le DJ se prend 200 à 300 Watts dans la tête avec son retour de cabine + le son du casque, donc de base il entend tout juste la moitié de ce que tu lui dis. Alors n’imagines même pas qu’il puisse t’entendre chanter (même si par miracle tu chantes juste).
  5. « T’as quoi comme son ? » => Et toi, liste moi tous les MP3 que t’as sur ton ordi ou dans ton iPod !! Non mais sérieusement, le DJ a énormément de morceaux dans ses playlists, par définition, car c’est son job. S’il doit te faire un inventaire de tout ce qu’il a à jouer, t’en as au moins pour la nuit.. Et puis, entre nous, ça te sert à quoi de savoir ? 😉
  6. « Si tu mets ce morceau, tout le monde va danser » => Une théorie des plus stupides, en plus de dix ans de métier je n’ai jamais vu toute l’équipe d’une discothèque s’arrêter de bosser pour aller danser sur THE morceau.
  7. « Tu peux mettre ce morceau ? C’est pour une demande » ou « Si tu mets ce morceau je vais pouvoir conclure » => Petit rappel, le DJ est payé pour bosser, pas pour que tu puisses te faire une meuf, et puis il s’en fout royalement que tu puisses conclure ou pas. Et si il te faut LE morceau magique pour emballer, t’achètes le single et tu le passes en boucle dans ta caisse en ramenant la future conquête !
  8. « Tu peux la passer maintenant ? On va partir.. » => Si t’attends qu’il passe le morceau avant de partir, il serait plus intelligent qu’il le passe en fin de soirée non ?  Plus sérieusement, le DJ joue des sets qu’il a plus ou moins préparé, il peut pas passer n’importe quel titre à n’importe quel moment, il pourrait casser son set ou carrément la dynamique de sa soirée. Et puis le morceau que tu demandes, il l’a peut-être déjà passé avant, ou il avait prévu de le passer plus tard, donc il risque pas de modifier l’ordre de son set, sauf moyennant une quelconque compensation de ta part ^^ ($$$).
  9. « Tout le monde veut que tu passes ce morceau ! » => Tu ne peux pas te permettre d’avancer une telle connerie, à moins d’avoir un sondage certifié par l’INSEE avec toi, ou au minimum une pétition signée par tous les clients présents dans le club. Si c’est pas le cas, tu te contentes de dire que c’est toi qui aimerais l’écouter et tu peux relire un coup le point 8.
  10. « Personne danse sur ça » => Alors là, faut espérer pour toi qu’il y ait effectivement personne sur la piste, parce qu’il n’y a rien qui puisse plus énerver un DJ que ça.

Attention, dans 95% des cas, si le DJ peut vous faire plaisir, il le fera très certainement, les 10 points soulevés plus haut sont vraiment les exemples de ce qu’il peut se passer de pire pour un DJ, mais si vous le ménagez un peu vous pourrez vous accorder ses bonnes faveurs. Gardez bien à l’esprit que le DJ ne peut pas passer n’importe quoi n’importe quand, comme pour un spectacle, il y a un rythme dans une soirée, et le DJ est le gardien de ce rythme et s’il est un minimum pro, il y a peu de chance pour qu’il se mette en péril juste pour faire plaisir.

Pour conclure, voici le top 5 des choses qui font le plus plaisir à un DJ :

  1. « Tu bois quoi ? » => Contrairement à l’idée reçue, le DJ a rarement le droit à l’open bar sur son lieu de travail. Eh oui, les DJ en herbe qui passent par là vont vite déchanter, le DJ n’a pas l’accès illimité au bar, au mieux il a deux ou trois conso offertes par son boss pour la soirée, mais rarement plus. Donc n’hésitez pas à lui offrir un verre à boire, il sera plus enclin à passer votre morceau par la suite (sauf si c’est du chantal goya que vous voulez, là il faudra prévoir 2 ou 3 bouteilles pour lui flinguer le cerveau avant).
  2. « Est-ce que tu pourrais passer ce morceau un peu plus tard stp ? » => Demandé si gentiment,  il y a de grandes chances pour qu’il vous le mette dans les minutes qui suivent, à moins que le style musical soit complètement inapproprié. Cela pourrait même lui donner des idées de set 😉
  3. « Cachez ce sein que je ne saurais voir » => Oula, ne vous méprenez pas, il n’est pas question ici de se pointer en topless dans la cabine du DJ, même si ça lui fera sûrement plaisir en plus de le faire saigner du nez, mais si vous faites parti d’un groupe et que vous souhaitez un titre en particulier, envoyez la plus jolie fille du groupe, elle aura certainement plus de succès.
  4. « Tiens, c’est pour toi » => Glisser un petit billet au DJ pour avoir un morceau en particulier, ça se fait beaucoup, il ne faut pas croire ! On donne bien un billet au mécano qui s’est bien occupé de sa voiture, ou au serveur qui s’est bien occupé de nous à table, non ? Rassurez moi, je ne suis pas le seul à le faire..
  5. « Tu l’as voulu, tu l’as eu » => Bien entendu, on va parler ici de l’apothéose, le summum en terme de récompense pour un DJ : Le numéro de téléphone d’une fille (ou plusieurs, ça fonctionne aussi). Rien de plus flatteur pour un DJ, et pour n’importe quel homme de manière générale, que de recevoir le numéro de téléphone d’une charmante jeune fille. Bon, évidemment on aurait pu faire l’inverse et parler d’une fille DJ qui reçoit le numéro de téléphone d’un mec, mais en s’imaginant la scène juste 5 secondes on comprend vite que ce n’est pas vraiment un cadeau.

Et voilà, vous avez maintenant les armes pour arpenter les pistes de danse des clubs jusqu’à la cabine du DJ, et vous saurez à présent lui parler avec tout le tact et le respect qui lui est du !

Cet article vous a plu ? Alors laissez un commentaire